Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb
  • Accueil
  • L'environnement |
  • Le cadre de vie

Le cadre de vie

Afin de répondre au mieux aux besoins des différents usagers, de respecter le cadre de vie des riverains et plus globalement l’environnement, VINCI Autoroutes (réseau Cofiroute) a réalisé un état initial de l’environnement, des diagnostics techniques et des études détaillées.


Les engagements

L’état initial de l’environnement a visé à dresser un état des lieux des différentes composantes de l’environnement sur le périmètre du projet d’aménagement de la Porte de Gesvres (environnement humain et naturel, paysage, cadre de vie, bruit, air, ressource en eau, biodiversité, terres agricoles, etc). Ces études ont ainsi permis d’appréhender l’ensemble des caractéristiques du territoire sur lequel le projet va être réalisé.

Après la concertation publique, des études approfondies ont été conduites afin d’affiner les diagnostics techniques et d’identifier les mesures à mettre en œuvre  dans le cadre de la démarche “Éviter, Réduire et Compenser”.

Il s’agit, dès la phase de conception, d’éviter les incidences du projet sur l’environnement, de les réduire si elles n’ont pu être évitées et de les compenser le cas échéant. L’objectif est de maintenir l’environnement dans un état équivalent ou meilleur à celui observé avant la réalisation du projet d’aménagement de la Porte de Gesvres. La démarche est appliquée dès la conception du projet pour assurer la meilleure intégration possible dans le territoire.

La démarche “Éviter, Réduire, Compenser” concerne l'environnement au sens large (humain, milieux naturels…) et s'applique de manière proportionnée aux enjeux.

L’objectif est de concevoir le projet impliquant le minimum d’impact pour l’environnement en :

  • donnant la priorité aux mesures d’évitement, puis de réduction de l’impact,
  • définissant si nécessaire, des mesures de compensation de cet impact,
  • pérennisant les effets des mesures de réduction et de compensation aussi longtemps que les effets sont présents.
     
Les engagements

L'acoustique

L’intégration de l’aménagement de la Porte de Gesvres dans son environnement passe par le respect de la réglementation acoustique. L’état initial acoustique a démontré la conformité de l'infrastructure existante à la réglementation. Des études d’impacts ont été réalisées pour s’assurer de la conformité du nouvel aménagement à la réglementation.

Ainsi, suite aux études menées, la réalisation d’un écran acoustique au niveau de l’angle Chaillou à Nantes a été retenue.

Le respect de la réglementation sur le bruit
Les articles R. 571-44 et suivants du Code de l’environnement spécifient que si le projet modifie de façon significative l’ambiance acoustique (augmentation supérieure à 2 décibels entre les situations futures avec et sans aménagement), et qu’il amène à un dépassement des seuils réglementaires, le maître d’ouvrage a l’obligation de mettre en place les protections acoustiques adaptées.